La germination? Simple comme bonjour!

Par Sylvie Rousseau ND.A.

Une des propriétés les plus étonnantes des organismes vivants est leur capacité à se reproduire.

Plus spécifiquement chez les végétaux, le cycle de la reproduction aboutit à la formation d’une graine qui est en soi plus qu’une simple étape dans ce cycle vital. Elle constitue, ce qu’on appelle, un organe de résistance et de dissémination.

En effet, ces graines sont capables de coloniser de nouveaux territoires en étant transportées par le vent ou les animaux, parcourir des grandes distances et germer à des milliers de kilomètres de leur point de départ. Cette incroyable résistance a permis aux plantes à fleurs de s’étendre sur toute la surface de la terre et on serait tenté de croire qu’elles effaceraient très rapidement toute trace d’activités humaines, si l’homme venait à disparaître…

Véritable usine vivante

La germination est donc le processus par lequel une graine produit son propre embryon et donne naissance à une nouvelle plante. Elle comporte plusieurs réactions chimiques qui doivent se produire dans un contexte particulier, soit à l’humidité et à l’abri de la lumière. La synthèse d’enzymes, un des principaux processus de la germination, permet une prédigestion des glucides, des lipides et des protéines de la graine. Puis, la multiplication impressionnante de certaines vitamines est rendue possible par ce procédé. Finalement, la production de chlorophylle se fait grâce à l’exposition de ces petites tiges à la lumière en fin de parcours. On pourrait donc conclure que la germination est une usine de prédigestion et de fabrication de nutriments.

Plus nutritif

On retrouve plusieurs substances nutritives prédigérées dans ces graines germées. Les protéines sont réduites en acides aminés et les glucides en sucres simples. Leur assimilation en est donc grandement facilitée pour notre corps. On a noté que la teneur en amidon d’une graine ne change pas pendant les premières heures de germination, mais diminue fortement après 12 heures, ce qui en fait un aliment plus digeste pour les personnes intolérantes au gluten. La teneur en protéines reste inchangée par la germination, par contre leur digestibilité en est nettement améliorée.

Le contenu en vitamines et minéraux des pousses est aussi augmenté. Ces dernières sont riches en calcium, magnésium, phosphore, potassium, zinc et fer. Elles contiennent d’importantes quantités de vitamines du groupe B et de la vitamine C.

Il y a aussi la chlorophylle qui se développe vers la fin du processus de germination. C’est elle qui donne la couleur verte aux plantes. Elle agit comme une antenne qui absorbe la lumière solaire. Par la photosynthèse, les plantes peuvent maintenant exécuter leurs fonctions métaboliques.

Plus facile à digérer

Les légumineuses et les céréales contiennent naturellement des composés qui ralentissent la digestion, diminuant ainsi la digestibilité de leurs protéines, mais la germination réduit considérablement la teneur de ces composés. Par exemple, des études ont montré une augmentation de près de 80 % de la digestibilité des protéines des haricots mungos au cours d’une germination de 60 heures.

Il existe aussi un composé, le phytate, qui affecte l’assimilation des minéraux tel que le calcium, le zinc, le fer, le magnésium. Pendant la germination, on assiste à une augmentation de l’activité de la phytase, une enzyme qui fait donc chuter la teneur en phytate des céréales germées rendant ainsi le calcium et le zinc beaucoup plus assimilable pour l’organisme.

Accessible à tous, partout!

La culture des graines germées offre de multiples avantages par rapport aux techniques agricoles usuelles. Notamment, on n’est plus dépendant des problèmes de compostage, de fertilisation, d’arrosage chimique d’insecticides ou d’herbicides. On n’est plus à la merci, non plus, des conditions climatiques et des saisons et par le fait même des cataclysmes pouvant dévaster des récoltes entières. Aucun labourage n’est requis, pas de taille, pas besoin de se mettre les mains et les pieds dans la boue.

La récolte se fait en quelques secondes, directement du pot contenant les graines germées au saladier. C’est un procédé très économique, puisque aucun équipement n’est nécessaire à part quelques pots. C’est à la portée de tous et chacun, car n’importe qui peut apprendre à faire germer des graines. On peut produire jusqu’à cent récoltes par an, soit une à tous les deux ou quatre jours. Très peu d’espace est nécessaire pour cette culture, elle peut être préparée à la ville comme à la campagne, à l’intérieur comme à l’extérieur de la maison.

 

 

 

 

 

L’aliment du futur

Les graines germées représentent donc l’aliment le plus économique et le plus abondant que la nature nous ait offert. Un demi kilo de graines produira facilement quatre kilos de germination. Une cuillère à thé (5 grammes) de graines de luzerne (alfalfa) produira 250 grammes de pousses germées.

Ainsi, il devient particulièrement intéressant pour les populations nordiques de se nourrir avec les graines germées puisque c’est le moyen le plus écologique de fournir à toute la famille un apport d’aliments biogéniques frais, riches en vitamines, minéraux, enzymes et protéines. La germination sera peut-être l’aliment de prédilection dans un futur pas si lointain. En attendant, tentez l’expérience, vous serez ravis !

Que peut-on faire germer ?

Du blé, de l’orge, de l’avoine, du seigle, du millet, du sarrasin, du maïs, du sésame, du tournesol, des lentilles, des pois, du soja, de la luzerne.

À l’œuvre !

Choisissez un pot en verre assez grand et versez-y 1 à 2 cuillères à soupe d’une seule et même variété de graines. Rincez-les et égouttez-les avant de les recouvrir à nouveau d’eau. Laissez-les tremper une nuit, le pot fermé par un linge ou une mousseline tenue par un élastique. Puis, égouttez et rincez les graines. Gardez le pot à l’abri de la lumière, à la température ambiante, et répétez ces deux opérations trois fois par jour pendant environ 3 jours : égouttage et rinçage.

TABLEAU DE GERMINATION

GRAINES TEMPS DE TREMPAGE RINÇAGE PAR JOUR PRÊTES
Luzerne 5-8 heures 2 5-7 jours
Tournesol 8 heures 2 36-48 heures
Mung 15 4 4 jours